BIENVENUE !


 

Je m’appelle Cannelle Bella,  je suis Coach en joie de vivre pour les femmes. J’interviens sur deux volets Thérapie individuelle par la rigologie et l’animation d’un groupe de femme de yoga de la joie vivre

♦ Ma mission :

Rire ou pleurer sont des zones de turbulences passagères qu’éprouve chaque être humain.
******
Formée et certifiée à la rigologie et à l’animation du yoga du rire, je prône deux philosophies :
La philosophie de l’eau qui permet de ruisseler à travers les rochers (situations du quotidien), et d’écouter sa boussole intérieure afin de laisser glisser toutes les sensations ou ressentis désagréables. Cet état permet la libération émotionnelle sans aucun jugement pour accéder à la joie et la sérénité.
Et La Philosophie du rire qui reconnecte avec son enfant intérieur pour vivre pleinement chaque instant présent avec le sourire et apprendre à créer tous les jours sa capacité à ressentir la joie et le bonheur dans son corps et dans sa vie quotidienne.
On laisse glisser nos pensées et sentiments négatifs pour retrouver la sérénité et vivre, grâce à la thérapie du rire, des journées faites de joies et de bonheur.
*****
Ainsi, c’est au travers du Rire que j’accompagne les femmes :
  • A passer tous les étapes de leur vie de femmes en étant bien avec elles-mêmes.
  • A recréer leur joie de vivre et leur épanouissement.

♦Les trois étapes de la vie d’une femme :

Les femmes passent par plusieurs étapes de leur vie et leurs émotions sont mises à rude épreuve.
1- La puberté
Du statut de petite fille a celui de jeune fille, la future femme passe par un grand chambardement. Elle devient fertile et soumise aux changements d’humeurs et de douleurs causés par la menstruation.
2- La maternité 
Beaucoup de femmes choisissent d’être Maman. La maternité entraine des changements conséquents tant corporels qu’émotionnels avant et après la naissance avec des changements d’humeur dont peut souffrir le rire.
D’autres blessures à cette période, comme l’infertilité par des parcours en PMA (Procréation Médicale Assistée) peuvent entrainer des gestions émotionnelles importantes voire des dépressions.
3- La ménopause 
La dernière et difficile étape est celle de la ménopause. Le corps et l’esprit vieillissent. Les enfants quittent le nid, la retraite professionnelle approche et apparaissent des états inconnus, comme l’agressivité, la dépression, les peurs, le manque d’intérêt sexuel par exemple.
Et par-dessus toutes ces étapes, certaines femmes ont vécu des blessures de la vie intimes (Inceste, viols (même conjugaux) ou les violences …)
Force est de constater que dans toutes ces phases de la vie d’une femme, le rire disparait pour faire place aux peurs, à la colère, la tristesse ou au dégout. Ces émotions non exprimées créer des sentiments forts, envahis par la culpabilité, le manque de confiance en soi, et une incompréhension de ce « corps que l’on n’arrive plus à gérer », avec comme conséquence de nombreuses maladies physiques ou psycho-somatiques.
Toutes ces périodes de vie traversée par les jeunes filles/femmes tant personnellement qu’intimement me poussent aujourd’hui à les accompagner dans leur évolution pour mieux aborder toutes leurs zones de turbulences et ne pas faire oublier que le rire est le fondamental de l’être humain et la clé de la joie de vivre. Contagieux, le rire permet de renforcer votre confiance en vous tant personnelle que professionnelle d’une manière ludique et subtile.

♦ Mon histoire: 

Mon entrée dans la vie d’une femme a commencé par des phases difficiles et moroses. J’ai traversé les premières étapes de ma vie de femme oppressée par la colère, la tristesse, la culpabilité, et un questionnement incessant : « pourquoi moi ? » ou « Pourquoi cette injustice ? »
J’ai été teinté d’un marqueur que je croyais indélébile car à 9 ans j’ai été victime de violence infantile (inceste) un sujet tabou dont la majorité préfère fermer les yeux. Tiraillée entre colère et tristesse, j’ai développé des maladies chroniques comme l’ulcère, la sarcoïdoise gastrique et pulmonaire, des maladies qui affaiblissaient considérablement mon système immunitaire au point d’en perdre le souffle. 
La sarcoïdose pulmonaire m’a fait prendre conscience du fondamental de la vie d’un être humain c’est à dire : la respiration. Cette capacité inconsciente acquise dont on ne voit l’importance que lorsqu’elle disparait à petit feu. Traverser ces épreuves de ma vie en tant que femme, n’ont pas été facile et mes émotions ont été mises à rudes épreuves. Entre culpabilité, tristesse et colère,  deux choix  s’imposaient à moi, sombrer ou rebondir. Il m’a fallu faire face, à tout ce que je considérai injuste en choisissant, délibérément de rebondir. Tout a commencé par apprendre à me reconnecter à mon essence profonde : la joie de vivre. 
Pour dépasser ce tournant dans ma vie, j’ai chanté, dansé, lu et pratiqué, des méthodes issues de livres de développement personnel, expérimenté la méditation pleine conscience et j’ai été accompagnée dans plusieurs thérapies brèves afin d’apprendre à transformer positivement mes pensées (langage du cerveau). Pour gérer toutes ces montagnes russes émotionnelles, rire a été ma résilience. Ainsi, j’ai pris conscience qu’à travers les blessures, la vie avec joie est toujours possible. Il fallait oser changer mes mots, oser dépasser ces croyances qui me limitaient  et oser rire pour sourire à la vie. Au-delà d’un masque, plus qu’une thérapie, sourire et rire m’ont permis d’ouvrir la voix, de sortir les sons, d’exprimer les maux pour ouvrir ma voie vers de la guérison du cœur. L’écoute active portée à ma respiration m’a re-connecté à mon essence féminine (mon feminin sacré)
Dès que j’ai compris l’importance de s’aimer véritablement en tant que femme, j’ai repris à aimer l’image que me renvoyait mon corps dans le miroir. J’ai appris à écrire mes blessures dans le sable pour laisser l’eau les emporter et à graver mes joies dans la pierre pour toujours m’en rappeler. En décidant de porter attention sur ce que je voulais vivre et ressentir dans ma vie, j’ai choisis d’en être responsable et cela a changé mon regard sur moi-même. J’ai remis l’énergie dans mon corps, j’ai observé mes pensées et changé la mécanique de mon cerveau pour un mieux-être.
En somme, pour avoir traversé des moments désagréables dans ma vie de femme et pour avoir appris avec des outils simples à remettre la joie dans ma vie, aujourd’hui je mets à disposition des pratiques qui marchent grâce à de nombreux ateliers et formations acquises dans mon parcours professionnel à savoir la rigologie, l’olfacto thérapie, la sophrologie, psychologie positive, PNL (programmation neuro linguistique)…

♦ Ce que je propose, c’est une pause, une écoute et un moment de légèreté au travers la joie pour apprendre à écouter sa boussole intérieure et à être une femme autonome, libre qui retrouve l’essence de sa beauté.

1- Coach de rire pour une joie de vivre
Chaque femme est unique et chaque femme à son histoire.
Lors de cet accompagnement individuel personnalisé, j’écoute, je crée un protocole adapté à votre cas et je vous aide à retrouver du sens dans votre vie. Ainsi équipée d’outils, vous devenez autonome et actrice de votre vie. La joie de vivre retrouve sa place avec force.
2- Animatrice de yoga du rire :
Le rire est communicatif et le yoga du rire permet de se regrouper.
J’ai créé le “cercle de la Joie de Vivre” un espace de vie et de partages pour les femmes, pour apprendre à s’exprimer, à se lâcher et à libérer des émotions désagréables (Peurs, colère, tristesse, culpabilité… )
En fait, un bouquet de rire entre nous, pour faire le plein d’énergie et de bien-être, tout cela grâce à la rigologie, la sophrologie ludique, la médiation du rire et  du yoga du rire.
C’est un moment de bienveillance convivial et efficace pour créer des liens intimes entre soi et les autres, dans le respect et l’amour. Un rendez-vous mensuel pour partager, échanger, apprendre, et évoluer joyeusement.

 

 

Vous êtes la bienvenue !

Cannelle

 

 

 

 

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *